Une lettre exceptionnelle en ce mois de mai, elle parle des relations, au beau fixe comme la météo de ce mois de mai, de Rennes Chine avec les autres associations franco chinoises rennaises, le complément d’information d’un adhérent sur le siècle d’humiliation évoqué dans la précédente lettre, l’histoire d’un idéogramme qui compte pas moins de 57 traits, un article sur le sensationnel document « Images de Chine » d’Auguste François et la traditionnelle revue de presse avec un mot sur la perte de l’actrice Qin Yi.

Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *